Deleuze et la littérature (4/4) : Beckett, l’épuisé

Deleuze et la littérature (4/4) : Beckett, l’épuisé

Ce contenu a été publié dans Gilles Deleuze. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Deleuze et la littérature (4/4) : Beckett, l’épuisé

  1. hell dit :

    Thank you, I’ve recently been looking for information approximately this topic for a
    while and yours is the best I’ve discovered so far.
    However, what about the conclusion? Are you positive about the source?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *